-A +A
Partager sur Facebook
BABILLARD

BABILLARD

Cette année, plus de 5 000 $ en aide financière pour les études de 1er cycle universitaire

Dans le but d’encourager les infirmières et infirmiers à poursuivre des études universitaires, le conseil de section de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de l’Outaouais (ORIIO) alloue un montant de son budget 2012-2013 qui sera distribué sous forme d’aide financière. La responsabilité d’attribution des bourses est confiée au comité des bourses et de l’aide financière, présidé par la trésorière, Marie-Hélène Carle.

Toute infirmière peut faire une demande d’aide financière si elle remplit les conditions suivantes :

  • est inscrite au Tableau de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec;
  • est membre actif dans la région de l’Outaouais;
  • a poursuivi des études de 1er cycle en sciences infirmières au cours de l’année 2011-2012.

L’aide est octroyée aux candidates qui sont inscrites à un ou à des cours menant à l’obtention de trois crédits par cours du 1er cycle universitaire.

Afin d’effectuer votre demande, un formulaire a été déposé sur le site de l’ORIIO dans la section « Prix et bourses ». Il vous suffit de le compléter et de l’accompagner d'une copie de votre relevé de notes de l’établissement universitaire.

Une évaluation des dossiers permettra de déterminer si la candidate répond aux critères retenus par le comité des bourses, tels que : la date d’inscription, le programme en sciences infirmières, un permis de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) ou en attente de l’obtention de son permis, lauréate d’une bourse de l’employeur ou autre.

Le comité recevra les formulaires de demande jusqu’au 2 novembre 2012.

Les formulaires peuvent être envoyés par un des moyens suivants :

Courriel : oriio@qc.aira.com
Poste : 221, chemin Freeman, bureau 160, Gatineau (Québec)  J8Z 1L3
Télécopieur :819 770-3606.

Compassion... lorsque la sensibilité se rallie à la solidité

C’est le vendredi 19 octobre 2012, à l’auditorium du pavillon Alexandre-Taché de l’Université du Québec en Outaouais (UQO), que la Maison Mathieu-Froment-Savoie, en collaboration spéciale avec l’UQO, tiendra son colloque sous le thème « Compassion… lorsque la sensibilité se rallie à la solidité ».

Trois grandes conférences vous seront proposées :

Usure de compassion… Qu’est-ce que c’est?… Comment s’en prémunir?

Catherine Desjardins, M. Ps, directrice clinique (par intérim), thérapeute en santé mentale, Centre francophone de Toronto.

L’usure de compassion est un danger vocationnel encore méconnu qui risque d’affecter les professionnels de la santé à tout moment de leur carrière. Elle fait référence à une érosion profonde de la capacité de prodiguer des soins attentionnés. Insidieux, les coûts de l’usure de compassion sont élevés et font du tort à la qualité de vie des intervenants tant sur les plans organisationnel et professionnel que sur le plan personnel. Depuis plus de 10 ans, la recherche s’est penchée sur l’incidence de l’usure de compassion (UC), mais aussi sur les meilleures stratégies pour atténuer ses effets.

Lorsque je ne reconnais plus la personne dans le miroir!

Gisèle Pépin, B. Sc., inf., retraitée, Unité des soins palliatifs, Soins continus, Bruyère

Le travail auprès des personnes en fin de vie et de leur famille expose les intervenants à des réalités douloureuses. Il faut être assez près pour aider avec compassion tout en gardant une distance pour se protéger et continuer son travail. Cette présentation portera sur le vécu d’une infirmière ayant plus de 20 ans d’expérience en soins palliatifs. Peut-on s’user à force d’interagir avec compassion au quotidien? Mais quels sont ces éléments professionnels et personnels qui ont tangiblement contribué à fragiliser cette personne pourtant bien ancrée dans la vie et dans sa passion? À la suite de la prise de conscience, quelles leçons peut-on en tirer? Une réflexion sera amorcé sur la relation interprofessionnelle et l’aspect relationnel du travail comme éléments de réponse. « Après tout, c’est une question d’humanité... »

Investir sur « soi »… pour mieux vivre avec soi-même et avec les autres

Sylvie Fréchette, Championne olympique, femme d’affaires et conférencière professionnelle

Êtes-vous de ceux qui sont portés à s’oublier et à faire de l’autre la personne la plus importante? Que faites-vous alors avec vos besoins de réalisation personnelle et professionnelle?

Il est primordial de découvrir la puissance de l’engagement envers soi-même pour sortir de cet enlisement qui peut mener à la perte de l’équilibre et à la fragilisation de l’être humain.

Le colloque en bref

Date :   19 octobre 2012
Lieu :  Auditorium du pavillon Alexandre-Taché de l’Université du Québec en Outaouais
Adresse :  283, boul. Alexandre-Taché, Gatineau (Québec)

Congrès 2012

Pensez à la Webdiffusion

106x128_congres2012_webdiffusion.jpg

Afin de le rendre accessible au plus grand nombre de ses membres, notamment en région, l'OIIQ vous propose de regarder GRATUITEMENT en DIRECT et EN LIGNE les temps forts de son congrès 2012 (29-30 octobre) qui a pour thème « Accès aux soins de santé : les solutions infirmières ».

Invitez vos collègues infirmiers et infirmières, partenaires, étudiants et toute personne du secteur de la santé et des services sociaux à regarder, en direct et en ligne,les événements qui seront webdiffusés.

» Consultez le programme complet du Congrès

» Suivez la Webdiffusion (à partir du lundi 29 octobre à 14 h 15)

Toutes les vidéos du congrès 2012 seront ensuite disponibles sur les comptes Vimeo et Youtube de l’OIIQ.

L'écoute des conférences en webdiffusion peut être comptabilisée comme activité de formation continue dans la catégorie des heures NON ACCRÉDITÉES.

Avertissement
Compte tenu des contraintes propres au réseau informatique du MSSS, nous vous invitons à communiquer avec le responsable du département technique de votre établissement afin que puissiez assister à la webdiffusion dans les meilleures conditions possibles.

Recherche

Mots clés

TD