-A +A
Partager sur Facebook
MOT DU PRÉSIDENT

MOT DU PRÉSIDENT

Vous lirez probablement ce mot du président en plein été.

Donc, bonnes vacances et, surtout, profitez de l’occasion de faire le plein d’énergie.

J’ai écrit ce mot au mois de mai. Un mois bien occupé.

Et comme titre quoi de mieux que « BRAVO ! »

Graduation et journée d’assermentation au cégep et à l’université

Journée bien particulière où ces nouvelles infirmières et nouveaux infirmiers entrent dans la profession après des années d’efforts et d’études avec le cœur léger et une volonté de faire une différence pour leurs patients tout au long de leur carrière. Car oui, être infirmière ou infirmier demande du cœur, du courage et de l’investissement. Heureusement, l’importante récompense est empreinte d’humanité avec des accomplissements très divers. Les acquisitions serviront à développer des compétences et à servir une population qui en a grandement besoin.

Un bravo aux étudiantes et étudiants.

Et toutes mes félicitations aux enseignantes et enseignants qui ont communiqué leur savoir et su stimuler les habiletés des personnes apprenantes pour leur faire acquérir des compétences.

Les infirmières praticiennes et infirmiers praticiens spécialisés (IPS) formés à l’Université du Québec en Outaouais (UQO)

Le 9 mai avaient lieu les examens de certification de l’OIIQ pour les IPS après deux ans d’études de cycle supérieur à temps complet et un stage de six mois (3 600 heures minimum). Cette formation permet d’augmenter l’offre de services à la clientèle adulte et pédiatrique, dans un rôle élargi autorisant le diagnostic, la prescription et le suivi des diverses clientèles. Bravo pour ce cheminement de carrière et pour votre contribution toute particulière.

Il est à noter que l’UQO propose quatre programmes IPS, soit soins de première ligne (IPSPL), soins pédiatriques (IPSSM), néonatalogie (IPSNN) et santé mentale (IPSSM). Une seule autre université offre autant de programmes au Québec : l’Université McGill.

Bravo aux étudiantes et étudiants pour cette réalisation.

Tous mes compliments aux enseignantes et enseignants pour votre implication dans la formation et l’orientation de ces jeunes qui devront se surpasser chaque jour.

Bravo aux superviseurs cliniques (en 1X1) qui investissent leur temps en vue de partager leur savoir et de soutenir les apprentissages.

Ces personnes retraitées qui contribuent

J’ai assisté à la cérémonie de fermeture du point de service à la vaccination COVID-19 du Palais des congrès.Depuis deux ans, dans chaque mot du président je souligne le courage et l’investissement du personnel infirmier en temps de pandémie. Mais aujourd’hui, je remercie ces personnes retraitées qui ont tenu des centres de vaccination à bout de bras pendant les moments les plus critiques des nombreuses vagues d’infection. À ces personnes que j’ai croisées jadis dans ma pratique clinique à l’hôpital de Gatineau, au CLSC de la Petite-Nation, au CLSC de Hull ou d’Aylmer, à l’hôpital de Hull… vous tous et toutes qui avez avec cœur et dévouement investi de votre temps de retraite : Dany, Diane, Claudine, Jacqueline, Marie, Johanne, Claude… (la liste pourrait ainsi s’allonger sur plusieurs pages…), bravo!
Bravo aussi aux ASI et gestionnaires présents, vous avez fourni une précieuse aide.

En mai, il y avait aussi la Journée de l’infirmière et l’infirmier

Pour l’occasion, l’ORIIO a organisé une activité de reconnaissance. Quelle belle soirée! Merci à l’ensemble des organisateurs…

Pendant cette semaine, de nombreux articles et mentions médiatiques ont souligné la contribution infirmière.

L’OIIQ a proposé un lien pour permettre à toute personne éprouvant de la gratitude envers une ou un des membres du personnel infirmier, ou quelqu’un en particulier, d’y écrire son témoignage et ses remerciements. Des milliers de messages ont ainsi été transmis aux infirmières et infirmiers.

Voici donc mon dernier bravo :
Bravo aux infirmières et infirmiers!

Gilles Coulombe
Président de l’ORIIO

 

Recherche

Mots clés

TD